Séquence

“Il s’agit d’un montage composé de négatifs argentiques scannés et d’un fond noir numérique, ce dont témoigne l’absence de raccords entre les images et le fond. Ce triptyque est censé donner l’impression d’une séquence, une fausse séquence, puisque les photos ne sont pas consécutives sur la pellicule, une séquence artificielle, recomposée en triptyque. Outre l’artificialité de la séquence, c’est par les motifs présents dans les images que l’œuvre se lie au thème : mannequin et statues sont en démonstration, en représentation, et leurs gestes sont artificiels : ce sont les mouvements arrêtés de la statuaire, dans le temps figé de la photographie. 

Pour dire les choses simplement : ce triptyque est une superposition d’actes dirigés contre le naturel et la fluidité de la nature.”


THOMAS MATTEI

Étudiant en Master 1 d’Histoire de l’art à l’EPHE


Date

𝗖𝗟𝗢𝗧𝗨𝗥𝗘 𝗗𝗘𝗦 𝗩𝗢𝗧𝗘𝗦 𝗟𝗘 𝟮𝟬/𝟭𝟮 𝗔 𝟭𝟴𝗵

Lien du vote

VOTER

Artiste

Thomas Mattei
VOTER