A la recherche d’hommes-orchestres

« Le thème de cette année étant le «contraste», j’ai décidé de réaliser un collage. Le collage est une superposition de photos et d’images sur un support: cette forme d’art permet donc particulièrement la comparaison, voire l’opposition.

Mon œuvre s’intitule: «A la recherche d’hommes-orchestres» et cherche à dépeindre le rôle social de la femme. En effet, la Journée Internationale des droits des Femmes a lieu ce 8 mars 2022, et j’ai souhaité en témoigner à travers mon travail.

Pour réaliser ce collage, je n’ai pas fait d’impression mais utilisé des papiers et des photos provenant de magazines, journaux et cartes postales, pour laisser parler ces choses dont nous nous nourrissons au quotidien, parfois même sans s’en rendre compte.

Le contraste que je souhaite ici mettre en avant, c’est celui des différents rôles que doivent investir les femmes, dans notre société. Des rôles contrastés parce que certains sont beaucoup plus visibles que d’autres. Une femme qui se doit d’être belle, soignée, élégante, est une image constamment véhiculée.Au contraire, le travail domestique est lui, bien plus dissimulé.

Pour faire une brève description des éléments du collage: la figure de la «Madone», qui imprègne les espaces publics et les œuvres artistiques contribue à forger un rôle prégnant de la mère, de la vierge, une femme demeurant pieuse et immaculée. Le fer à repasser, qui s’érige en statue, comme celle de la Vierge Marie, représente un autre pilier du devoir social voire conjugal qu’incarne le travail domestique. Les parfums qui sont en réflexion, symbolisent une féminité idéalisée et louée par la société dans son ensemble, par là même qu’ils font l’objet d’une distinction de genre reconnue. Les coupures de journaux que l’on trouve à l’arrière plan datent de la Seconde Guerre Mondiale. Il s’agit d’articles qui dépeignent les événements de la guerre. Je souhaitais ici témoigner de l’autre visage de la guerre, celui des femmes et de leur rôle de second plan dans les grands événements politiques relatés. Les deux bustes de femmes au premier plan harmonisent l’ensemble de l’œuvre en ce que la première prend la pose et regarde droit vers nous, tandis que l’autre est relâchée et semble regarder son autre elle,se tenant justement derrière. Effacée, latente, on dirait qu’elle ne devrait pas faire partie du tableau mais qu’elle a réussi à se dédoubler pour se montrer au grand jour.

Enfin, le titre de l’œuvre est issu de la coupure collée en bas à droite: «à la recherche d’hommes-orchestres». Un homme-orchestre désigne un musicien ambulant qui s’accompagne de plusieurs instruments à percussion en même temps et désigne par là aussi une personne douée de multiples compétences. Ce titre vise à rendre compte du contraste entre ce qui est demandé aux femmes, qui remplissent de nombreux rôles contraignant induits par la société et le patriarcat, et ceux demandés aux hommes. Les femmes semblent alors en réalité être des «femmes-orchestres», et sont socialement instiguées à l’être. Alors, où sont les hommes-orchestres?

L’esprit ancien que j’ai souhaité créer dans cet œuvre vise à donner l’impression que je témoigne d’une époque antérieure, alors qu’au contraire il s’agit d’un fait social des plus actuels. »


Pauline Lemaitre



Date

Avr 01 2022
Expired!

Lien du vote

VOTER

Artiste

Pauline Lemaitre
Catégorie
VOTER